Engagements

Engagements et actions politiques

Natacha et ses outilsJe suis entrée au Parti socialiste en 1997 ; c’est – aujourd’hui encore – le parti qui correspond le mieux à mes idéaux de justice et d’émancipation sociale. Il m’a permis de m’investir concrètement en faveur de ceux-ci. 

En tant que Présidente du Comité subrégional de l’ONE du Brabant wallon par exemple, j’ai défendu à de nombreuses reprises des critères de programmation pour des nouvelles places d’accueil qui tiennent compte de la spécificité de notre province : beaucoup de demandes, de nombreuses femmes qui travaillent, peu de solutions familiales,…

C’est aussi grâce à ce mandat que j’ai pu créer le service Caravelles. Caravelles est aujourd’hui un service subsidié par l’AWIPH, qui travaille en partenariat étroit avec l’ONE et qui a été développé dans les autres provinces de la Région wallonne. Composé d’une coordinatrice, d’une psychologue et de deux puéricultrices-renfort, ce service vise à accompagner et à venir en soutien aux structures collectives et aux accueillantes à domicile qui ouvrent leurs portes à un ou plusieurs enfants en situation de handicap.

Parallèlement, dans le cadre des élections communales à Chaumont-Gistoux, je me suis présentée à deux reprises, en 2006 et 2012, au sein d’un groupement qui réunit des femmes et des hommes issus de partis politiques ou non, mais rassemblés autour des principes de : compétence, honnêteté et disponibilité.

La fonction de Présidence du CPAS m’a attirée dès 2006 et j’ai souhaité la reprendre en 2012. Dans les deux cas, j’ai eu dans mes compétences d’autres matières telles que : l’accueil de la petite enfance, la jeunesse, les aînés, l’accueil extrascolaire et les plaines, les personnes handicapées, la santé, l’emploi,… C’est intéressant car cela m’a permis de créer des complémentarités « win-win » entre ces différents secteurs et le CPAS : partenariat avec l’AIS en terme de logements publics, liens avec l’ALE en matière d’emploi, …

C’est à l’ONE que j’ai été sensibilisée à la situation des personnes sourdes et malentendantes et au fait que notre société ne leur octroie pas une place de citoyen au même titre que les autres, et ne met pas les moyens nécessaires en place pour faciliter un peu leur vie. C’est de cette prise de conscience et de l’engagement de l’équipe du CPAS de Chaumont-Gistoux puis des autres communes et CPAS et de la Province du Brabant wallon, qu’est né Sour’Dimension. Après un temps de projet-pilote, mené grâce à la Région wallonne, ce service vise à permettre l’accès, pour les personnes sourdes ou malentendantes, aux services de proximité que constituent notamment les communes et les CPAS. Il s’agit de respecter leur langue et/ou leur moyen de communication.

Petit Cocorico !

Je vous invite à visionner ce beau petit reportage qui présente le CPAS de Chaumont-Gistoux. Vous en ressortirez avec une autre vision de cette institution et vous oserez en pousser la porte … Je suis particulièrement fière de sa philosophie et de son action et je me réjouis de travailler avec cette équipe épatante !